Centrale double flux


Situation : Notre hôtel a été créé en 1955.

Chauffage au charbon, puis au fuel, rénovation des chaudières et de la production d’eau chaude en 1990.
Mais l’ensemble des tuyauteries datant de toutes les évolutions du bâtiment, mettre en oeuvre un calorifugeage efficace est juste impossible : à grand renfort d’efforts et de poignets, mains et doigts tordus, tous les artisans ont fait leur maximum mais notre chaufferie, dès que les chaudières ronronnent, atteint une température moyenne de 38°.

Problème : Que faire de toutes ces calories perdues ?
Est-il possible de les utiliser au lieu de les rejeter dans le ciel du village ?

Solution : Nous avons donc installé une centrale double flux dans l’enceinte de la chaufferie.

Le principe de fonctionnement est simplissime et bien connu :

  • l’air extérieur froid est aspiré
  • puis au passage dans la centrale, l’air froid est réchauffé par l’air de la chaufferie sans que les flux soient mélangés
  • l’air ainsi réchauffé est ensuite soufflé dans notre local à skis et dans l’entrée de l’hôtel.
Centrale double flux

Principe de la Centrale double flux

Résultats : Excellents !

Notre local à skis, une fois fermé à clefs le soir, atteint une température de 25/26° toutes les nuits, permettant ainsi, grâce aux étagères soufflantes qui y sont installées, de proposer des chaussures de skis parfaitement sèches et chaudes tous les matins.

Et l’entrée de l’hôtel, dont la température pouvait parfois être fraîche compte tenu des ouvertures régulières du sas d’entrée, a vu sa température moyenne augmenter de 5° pour atteindre 19°.